6boolo

Nomophobie : une addiction techno-affective

Silencieuse et invisible, la peur excessive d’être privé de son téléphone mobile frappe surtout les adolescents et les jeunes adultes. Officiellement, la nomophobie n’est pas une addiction. Pourtant ses symptômes y ressemblent beaucoup…

C’est une toxicomanie sans drogue. Une dépendance digitale dont l’emprise psychologique serait redoutable. Silencieuse, invisible, la nomophobie (contraction de No Mobile phone Phobia) toucherait 78% des personnes de moins de 25 ans en France selon une étude menée par l’IFOP en 2013 pour L’Observatoire Netexplo. Et 57% d’entre eux déclaraient même ne pas pouvoir passer plus d’une heure sans consulter leur téléphone mobile ! Peur de louper une info importante, peur d’être déconnecté de sa communauté virtuelle, peur de ne pas recevoir un message personnel : la nomophobie se caractérise par une sorte d’anticipation panique d’une frustration sociale majeure comparable à celle du syndrome du FoMo ou Fear Of Missing Out.

A lire au...

Cet article est réservé à nos abonnés

Découvrez nos offres :



Free Trial

Free Trial

Free Trial

Free Trial

Free Trial

Projects

SSL

Storage

Abonnement au mois 

1 €

LE PREMIER MOIS

puis 3,99 € au lieu de 5,95 €

 Tout le site en illimité 

Zéro publicité pendant votre lecture

Des contenus inédits à forte valeur ajoutée

Un décryptage unique de l'actualité par les neurosciences 

Nos fameuses Gyms du cerveau validées par la recherche neuroscientifique

4 newsletters par mois

Consultation des archives

+ Un guide PDF de notre collection neuropratique (à paraître)

Abonnement à l'année

44 €

PAR AN

au lieu de 71,40 €


L'ensemble des prestations citées 

Si vous êtes déjà abonné à 6boolo, il vous suffit de vous identifier ci-dessous pour avoir accès à ce contenu :