6boolo

Enfants de djihadistes : Oui, on peut « réparer » leur cerveau !

Les enfants de djihadistes sont-ils des « bombes à retardement » ? Non, selon les neurosciences, à condition qu’ils soient bien pris en charge. Explications en 4 points.

1- Le cerveau des enfants est éminemment plastique.

Le cerveau est sans cesse en train de se transformer. C'est même son mode de fonctionnement ! À chaque fois que nous acquérons une compétence, qu'une pensée inédite nous traverse, nous modifions des connexions dans notre cerveau. Les plus petits sont littéralement conçus pour l'apprentissage ! Leur cerveau a davantage de connexions interneuronales. Un peu comme un canevas où toutes les broderies seraient possibles. Cela a du bon et du mauvais. Le mauvais d'abord : pas besoin donc de mettre en place des techniques de manipulation mentale sophistiquées pour endoctriner les enfants. Et pour ce qui est du bon : cette plasticité permet aussi d'effacer ce qui a été appris, comm...

Cet article est réservé à nos abonnés

Découvrez nos offres :



Free Trial

Free Trial

Free Trial

Free Trial

Free Trial

Projects

SSL

Storage

Abonnement au mois 

3,99 €

PAR MOIS

au lieu de 5,95 €

 Tout le site en illimité 

Zéro publicité pendant votre lecture

Des contenus inédits à forte valeur ajoutée

Un décryptage unique de l'actualité par les neurosciences 

Nos fameuses Gyms du cerveau validées par la recherche neuroscientifique

4 newsletters par mois

Consultation des archives

+ Un guide PDF de notre collection neuropratique (à paraître)

Abonnement à l'année

44 €

PAR AN

au lieu de 71,40 €


 Tout le site en illimité 

Zéro publicité pendant votre lecture

Des contenus inédits à forte valeur ajoutée

Un décryptage unique de l'actualité par les neurosciences 

Nos fameuses Gyms du cerveau validées par la recherche neuroscientifique

4 newsletters par mois

Consultation des archives

+ Un guide PDF de notre collection neuropratique (à paraître)

Si vous êtes déjà abonné à 6boolo, il vous suffit de vous identifier ci-dessous pour avoir accès à ce contenu :